Theater

La mouche

Valérie Lesort, Christian Hecq Théâtre des Bouffes du Nord
12.02.2020 > 13.02.2020

Un univers digne de celui des Deschiens.
Trou perdu dans les années 60 : Robert, la cinquantaine, passe le plus clair de son temps enfermé dans son garage où il tente de mettre au point une machine à téléportation. Cet homme dégarni et bedonnant reçoit le soutien indéfectible de sa maman Odette, chez qui il crèche encore. La relation mère-fils est inquiétante et désopilante (un clin d’oeil à l’épisode « La soucoupe et le perroquet » de l’émission Strip-tease à voir ici). Robert réussit à se téléporter au fil d’expériences plus ou moins réussies mais, comme dans le célèbre film de Cronenberg, une mouche va se glisser dans la machine et l’apprenti scientifique va peu à peu se transformer en insecte géant…
Travail corporel, effets spéciaux et esthétique des premiers temps de l’informatique quand toute invention semblait encore possible, ce spectacle va en piquer plus d’un !

> TEASER

Informationen

  • Dauer 90' Min.
  • Publikum 14+
  • Sprache FR
  • Ort Grande salle

Video

Besetzung

Adaptation, mise en scène
Valérie Lesort, Christian Hecq (de la Comédie-Française)
Scénographie
Audrey Vuong
Création lumière
Pascal Laajili
Plasticiennes
Carole Allemand, Valérie Lesort
Costumes
Moïra Douguet
Création sonore, musique
Dominique Bataille
Avec
Christian Hecq, Valérie Lesort, Christine Murillo, Stephan Wojtowicz
Guitare
Bruno Polius-Victoire
Création vidéo
Antoine Roegiers
© Fabrice Robin

Produktion

Production
C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord ; Compagnie Point Fixe
Coproduction
Célestins, Théâtre de Lyon ; Espace Jean Legendre – Théâtres de Compiègne ; Grand R – Scène nationale de La Roche-sur-Yon ; en cours
« La Mouche »
in NOUVELLES DE L’ANTI-MONDE de George Langelaan © Robert Laffont

In der Presse

Le Monde

"Une performance de plus pour Christian Hecq, acteur-marionnette de lui-même. [...] il est dans le jeu en permanence, et on voit qu'il se régale dans ce casse-tête de la transformation à vue, étudiant les mouvements graciles de l'insecte, imaginant de petits bruits suggestifs, contrôlant et animant chaque millimètre de son corps. Avec un acteur pareil, aucun risque à se téléporter jusqu'au Théâtre des Bouffes du Nord."

Le Parisien

"Un spectacle visuellement réussi, drôle et singulier, on frémit et on rit, beaucoup, devant La Mouche, mariage heureux de science-fiction et de comédie doucement, mais franchement fêlée."

Magazin

La mouche

Publié le 12.06.2019

Un univers digne de celui des Deschiens. Trou perdu dans les années 60 : Robert, la cinquantaine, passe le plus clair de son temps enfermé dans son garage où il tente de mettre au point une ...