Danse Musique

Sin permiso

Canciones para el silencio

Ana Morales
28.05.2021

FR « L’Andalousie faisait partie de ma peau avant moi ». Sans sa permission, Ana Morales évoque le souvenir de son père, Sévillan émigré en Catalogne, et met au jour, par sa danse fiévreuse, les mots qui entre eux n’ont jamais été dits. D’une robe traditionnelle à un costume masculin, de l’authenticité d’un cabaret gitan à une gestuelle contemporaine, la chorégraphe déroule toutes les esthétiques du flamenco, et en chemin, trouve son identité. Un spectacle personnel dans lequel elle est accompagnée d’un danseur hors pair, José Manuel Álvarez, et du majestueux chanteur Juan José Amador qui incarne le père disparu.

ES Ana Morales explora sus recuerdos de un padre nacido en un tiempo de hombres callados. Sola primero, rodeada luego de figuras masculinas de simbolismo polivalente, distintas facetas de su relación con la masculinidad, Ana emprende un viaje poético al fondo de su memoria. La escenografía, austera, enmarca la soledad de esta depuración íntima. Nada sobra, todo es esencial. En su caminar interior hacia la construcción de la propia personalidad, “Ana ha logrado convertir su historia en la historia de todos, ir del caso personal al universal, tocar además de la piel, el hueso.” (Silvia Cruz Lapeña).

 

Dans le cadre du FlamencoFestival Esch

Prochaines séances ouvertes au public

Informations

  • Durée 75 min.
  • Plein tarif Cat. 1 : 20 €
    Cat. 2 : 16 €
  • Jeunes Cat. 1 : 9 €
    Cat. 2 : 8 €

Vidéo

Générique

Direction artistique et mise en scène
Ana Morales, Guilermo Weickert
Chorégraphie
Ana Morales, José Manuel Álvarez
Collaboration artistique
David Coria
Création sonore
Kike Seco
Lumières
Olga García (A.A.I)
Costumes
Pilar Cordero, López de Santos, Belén de la Quintana, Marcela, Cotelac
Décor
Francisco Munzón
Avec
Ana Morales, José Manuel Álvarez (danse), Juan José Amador (chant), Juan Antonio Suárez “Canito” (guitare), Daniel Suárez (percussions et musique électronique)
Crédit image
Agustin Rodriguez / Óscar Romero

Production

Production
Artemovimiento
Coproduction
London Flamenco Festival / Sadler’s Wells Theater ; Festival de Jerez ; Tanzhaus Düsseldorf ; Agencia Andaluza de Instituciones culturales
Spectacle présenté en partenariat avec la Kulturfabrik

Dans la presse

The New York Times

“The dancer Ana Morales displayed gorgeous arching-back fluidity and rapid-fire footwork in a performance at the Bienal de Flamenco in Seville, Spain.”

El Mundo

« Une utilisation réussie de la technique, non pour étouffer la capacité de transmission, mais pour la stimuler. »

Flamencomania

« Ana Morales rend un magnifique requiem a son père. »

Diario de Sevilla

« Un spectacle intime d’une délicatesse extraordinaire. »