Danse

Le Jour se rêve

Cie Jean-Claude Gallotta
11.12.2021

« Deux épaules ou deux cuisses, ça se prend, ça se mord ». De retour au Escher Theater après l’enivrant L’homme à tête de chou, le grand pionnier de la Nouvelle danse Jean-Claude Gallotta rend hommage à son mentor new-yorkais Merce Cunningham. Au fil de trois séquences entrecoupées de solos du chorégraphe lui-même, dix danseur·euse·s se lâchent sur les explorations sonores de Rodolphe Burger, chanteur, compositeur et compagnon de route d’Alain Bashung. Ici, pas de détours ni de sens ultime porté sur un piédestal, mais une immédiate et furieuse envie de vivre. Une danse fiévreuse, libre et joyeuse que chacun pourra « mordre » selon son propre désir.

 

Prochaines séances ouvertes au public

Informations

  • Durée 80 min.
  • Langue Sans paroles
  • Plein tarif Cat. 1 : 20 €
    Cat. 2 : 16 €

  • Jeunes Cat. 1 : 9 €
    Cat. 2 : 8 €

Vidéo

Distribution

Chorégraphie
Jean-Claude Gallotta
Musique
Rodolphe Burger
Assistante à la chorégraphie
Mathilde Altaraz
Dramaturgie
Claude-Henri Buffard
Textiles et couleurs
Dominique Gonzalez-Foerster assistée d’Anne Jonathan et de Chiraz Sedouga
Scénographie
Dominique Gonzalez-Foerster, Manuel Bernard
Lumières
Manuel Bernard
Avec
Axelle André, Naïs Arlaud, Ximena Figueroa, Ibrahim Guétissi, Georgia Ives, Fuxi Li, Bernardita Moya Alcalde, Jérémy Silvetti, Gaetano Vaccaro, Thierry Verger et Jean-Claude Gallotta
Crédit image
Guy Delahaye et Joseph Caprio

Production

Production
Groupe Émile Dubois / Cie Jean-Claude Gallotta
Coproduction
Théâtre du Rond-Point ; Scènes Vosges ; Le Manège - Scène nationale de Maubeuge ; Le Grand R – Scène nationale La Roche-sur-Yon ; Malraux - Scène nationale Chambéry Savoie ; L’Archipel - Scène nationale de Perpignan
Avec le soutien de
MC2: Grenoble
Le Groupe Émile Dubois / Cie Jean-Claude Gallotta est soutenu par la Direction régionale des affaires culturelles d’Auvergne-Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le département de l’Isère.

Dans la presse

La Voix du Nord

« Il est un des plus grands chorégraphes de France. Jean-Claude Gallotta est monté sur scène avec des danseurs prodigieux. Grandiose »

SceneWeb.fr

« Avec Le Jour se rêve, Jean-Claude Gallotta revient rôder du côté de Bethune Street, à Manhattan, où, dans les baies vitrées du studio de Merce Cunningham se reflétaient au début des années 80 ses espérances d’apprenti chorégraphe. Le voilà qui vient réinterroger ses sources, sa source : l’abstraction. »