Danse

Mozart à 2 / Beethoven 6

Malandain Ballet Biarritz
16.03.2021

Née d’une invitation de l’Opéra de Bonn, ville natale de Ludwig van Beethoven, à l’occasion du 250e anniversaire de sa naissance, Beethoven 6 puise dans la musique puissante et évocatrice du grand compositeur allemand. Thierry Malandain, chorégraphe de renommée internationale, signe ici une oeuvre en phase avec la musique d’un Beethoven épris de liberté et d’idéal. Agrémenté au préalable d’un poignant extrait de Mozart à 2, ce ballet exalte la vigueur des corps, la sensualité et l’humanité des interprètes. Un bel hommage.

Prochaines séances ouvertes au public

Informations

  • Durée 85 min.
  • Plein tarif Cat. 1 : 20 €
    Cat. 2 : 16 €
  • Jeunes Cat. 1 : 9 €
    Cat. 2 : 8 €

Mentions - Mozart à 2

Ballet pour 10 danseuses et danseurs
Musique
Wolfgang Amadeus Mozart
Chorégraphie
Thierry Malandain
Décor et costumes
Jorge Gallardo
Lumières
Jean-Claude Asquié
Production
CCN Malandain Ballet Biarritz

Mentions - Beethoven 6

Ballet pour 22 danseuses et danseurs
Musique
Ludwig van Beethoven
Chorégraphie
Thierry Malandain
Décor et costumes
Jorge Gallardo
Lumières
François Menou
Crédit image
Olivier Houeix
Coproduction
Chaillot Théâtre national de la Danse ; Beethoven Jubiläums Gesellschaft ; Norddeutsche Konzertdirektion Melsine Grevesmühl GmbH ; Theater Bonn ; Le Parvis – Scène Nationale Tarbes Pyrénées ; Opéra de Reims ; Ballet T ; Donostia Kultura – Victoria Eugenia Antzokia de Donostia ; CCN Malandain Ballet Biarritz
En partenariat avec
Théâtre de Gascogne – Scènes de Mont de Marsan ; Espace Jéliote Oloron-Sainte-Marie ; L’Odyssée – Scène conventionnée de Perigueux ; Scène du Golfe, Vannes ; Opéra de Saint-Étienne ; Théâtre Olympia d’Arcachon ; Escenario Clece/Teatros del Canal

Dans la presse

La Terrasse

« Un périple magnifique et poignant. »

ARTE Concert

« Une magnifique alchimie lie la musique abstraite de l'un à la danse tellurique de l'autre. »

Le Figaro

« Un ballet blanc d'autant plus beau et séduisant qu'il est magnifiquement dansé. L'artiste [Thierry Malandain] a rempli une de ses missions : il a créé la beauté. »